social twittersocial facebook

CONSEILLER MUNICIPAL DE TOULOUSE ET CONSEILLER COMMUNAUTAIRE DE TOULOUSE MÉTROPOLE

Conseil municipal du 11 décembre : Pour les associations les mauvaises nouvelles s'additionnent

Si nous cherchions dans les agissements de la droite municipale une ligne directrice, nous pourrions relever les attaques répétées contre la vie associative toulousaine.

Lors du Conseil municipal réuni le 11 décembre, en dépit de notre opposition et de nos vives protestations, la hausse généralisée des tarifs à Toulouse a poursuivi son ascension.

Rappelons le principe : les associations qui souhaitaient jusqu'à présent se réunir ou organiser un événement important dans une salle municipale n'avaient rien à payer.

La majorité de droite a décidé de revenir sur cet acquis fondamental pour le monde associatif.

Dorénavant, les associations devront pour cela s'acquitter d'un montant annuel de 60 euros, auquel il conviendra d'ajouter des sommes allant de 170 euros à 270 euros pour la réservation de la salle du Sénéchal, de la salle des allées de Barcelone ou encore de la salle de Lafourguette.

La gratuité avait pourtant une justification : la vie associative est essentielle au développement du vivre ensemble dans la cité. Les associations et leurs bénévoles œuvrent avec dévouement et talent pour faire avancer leurs projets, au service de notre ville et de ses habitants.

Une vie associative dense, c'est l'assurance d'une ville qui foisonne d'initiatives, d'intelligence et de projets.

Cette nouvelle attaque s'ajoute, rappelons le, aux baisses drastiques des subventions aux associations décidées par la droite municipale.

Romain Cujives

Conseiller municipal de Toulouse
Conseiller communautaire de Toulouse Métropole